La Raffinerie © 2013-2016 - www.laraffinerie.eucontact@laraffinerie.eu

siret: 537 774 903 00026 - ape: 9001Z - licence n° 2-1121180

LES PETITES FILLES

J E U

Charlotte Daquet en alternance avec Carole Costantini, Zoé Fauconnet, Jessica Jargot, Julie Mejean, Savannah Rol et Marie Vires

M U S I Q U E

Jean-Baptiste Cognet

S O N

Thibault Lamy

V I D E O

Nicolas Doremus et Nicolas Comte

L U M I È R E

Jason Razoux

TEXTE et MISE EN SCENE

Marion Pellissier

ADMINISTRATION

Caroline Chavrier

PRODUCTION - DEVELOPPEMENT

Juliette Medelli / Copilote, coopérative de production

Six femmes vivent ensemble dans un lieu qu’on ne saurait définir. Au début de la pièce, elles viennent, toutes, s’adresser au public. Il n’y a pas de quatrième mur, elle savent que le public est là, qu’il les regarde, les surveille. Il est là durant « les journées des visiteurs » pour observer les jeunes filles. Elles ont peur, elles se sont visiblement préparées à notre arrivée.

On découvre alors cette communauté de femmes, on les observe vivre sous notre regard qui leur pèse. La vie collective parait être difficile, elles nous cachent maladroitement leurs violences, leurs maladresses. Leur comportement est donc toujours un peu étrange, un peu faussé. Elles sont en permanente représentation. Elles s’observent aussi entres elles, il ne faut pas tricher, ne pas se mettre en avant plus qu’une autre. 

Ce manège du paraitre semble beaucoup plus important que ce que l’on imagine, il semblerait qu’elles attendent quelque chose du public, que l’une d’entre elles pourrait être choisie, ou plutôt pourrait être sauvée.

Mais dans les autres pièces de la maison, là où elles ne sont pas observées par la salle, l’attitude des filles change, les corps se détendent, elles en profitent aussi pour régler leurs comptes.

Dans ce grand jeu de masques, ces femmes, les petites filles, vont s’écorcher à vouloir racheter leur place dans la société.

 Ce texte est lauréat de l’Aide à la création de texte dramatique - ARTCENA

Production LA RAFFINERIE/ Coproduction Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale et Le Printemps des Comédiens. Avec le soutien  du Collectif MxM, du Merlan et de la Gare Franche de Marseille, du Théâtre de la Vignette de Montpellier, du théâtre des 13 vents de Montpellier, du festival Texte En Cours, de l’ENSAD de Montpellier et du théâtre de Châtillon.

LA RAFFINERIE bénéficie de la La Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée et de La Ville de Montpellier.